Qui sommes-nous ?


Le Projet


Le Palazzetto Bru Zane – Centre de musique romantique française a pour vocation la redécouverte et le rayonnement international du patrimoine musical français du grand XIXe siècle (1780-1920). Il s’intéresse aussi bien à la musique de chambre qu’au répertoire symphonique, sacré et lyrique, sans oublier les genres légers qui caractérisent « l’esprit français » (chanson, opéra-comique, opérette). Installé à Venise dans un palais de 1695 restauré spécifiquement pour l’abriter et inauguré en 2009, ce centre est une réalisation de la Fondation Bru.
Il existe de belles causes, au service desquelles s’élaborent des projets innovants, bien conçus, avec un vrai souffle… mais qui ont besoin, pour se concrétiser, du soutien appuyé d’un partenaire engagé.
Nicole Bru, présidente
Le Palazzetto Bru Zane imagine et conçoit des programmes autour du répertoire romantique français. Afin de mener à bien sa mission, il développe de nombreuses actions complémentaires :
• La conception de concerts et de spectacles pour des productions en tournée ou dans le cadre de ses propres festivals.
• La production et la publication d’enregistrements qui fixent l’aboutissement artistique des projets développés notamment pour les collections de livres-disques : « Prix de Rome », « Opéra français » et « Portraits ».
• La coordination de chantiers de recherche.
• Le catalogage et la numérisation de fonds documentaires et d’archives publiques ou privées en lien avec le répertoire défendu : Villa Médicis, Bibliothèque historique de la Ville de Paris, Cité de la musique…
• L’organisation de colloques en collaboration avec différents partenaires.
• La publication de partitions.
• Une collection de livres en coédition avec Actes Sud.
• La mise à disposition de ressources numériques sur bruzanemediabase.com.
• Une webradio, Bru Zane Classical Radio, diffusée « 24h/24 ».
• Des actions de formation.
• Des animations en direction du jeune public grâce au programme Romantici in erba.
Le romantisme musical français
« Gluck et Louis XVI vont faire de nouveaux Français »
C’est par cette affirmation aux allures de prophétie que Voltaire exprime déjà, en 1774, la sensation diffuse d’une ère nouvelle : un bouleversement profond des mœurs et des goûts se prépare. Pour autant, la notion de « romantisme » ne s’impose pas immédiatement – ni à l’époque, ni aujourd’hui – pour caractériser la musique française composée entre 1780 et 1830.
En savoir plus

Le Casino Zane

Situé dans le quartier de San Stin, proche de la Basilique des Frari, le casino Zane, édifié entre 1695 et 1697, fut pendant un siècle le palais de divertissement du palazzo Zane, construit à quelques dizaines de mètres. Le palais principal – aujourd’hui la Scuola Livio Sanudo (école de formation) – et le palazzetto étaient séparés par un somptueux jardin à la française. Le bâtiment jouxtant le palazzetto correspondait, à l’origine, à la bibliothèque du lieu ; elle n’existe plus aujourd’hui en l’état.
En 1682, l’atelier de Baldassare Longhena – célèbre architecte du baroque vénitien, qui conçut la Ca’ Pesaro et la Ca’ Rezzonico – achève la restructuration du palazzo Zane commandée par Dominico Zane. Celui-ci était mort en 1672, avant la fin des travaux, en léguant ses biens, ainsi qu’une collection de livres et de peintures, à son neveu Marino Zane. La construction du casino et de la bibliothèque fut initiée par ce dernier, désireux de préserver les collections de son oncle, qu’il s’était employé à enrichir rapidement. L’architecte Antonio Gaspari, issu de l’atelier de Longhena, eut pleine liberté pour concevoir le casino. À sa mort, son assistant Domenico Rossi poursuivit ses projets, épaulé par des artistes de renom. La décoration intérieure, très riche, est ainsi attribuée au célèbre stucateur Abbondio Stazio et la balustrade en bois qui surplombe la salle de bal proviendrait de l’atelier du sculpteur Andrea Brustolon. Les fresques sont – depuis peu – attribuées à Sebastiano Ricci. Le palais est classé ; en 2006 une étude historique a été réalisée, en lien avec la Surintendance des beaux-arts de Venise et, en 2007, un vaste chantier de restauration a été engagé par la Fondation Bru. Le projet est double : réhabiliter le bâtiment dans l’esprit de l’époque et y créer un lieu dédié à la musique, qui était sa finalité première. La fondation Palazzetto Bru Zane – Centre de musique romantique française a été créée en janvier 2008 pour redonner vie à ce lieu grâce à la musique.

La Recherche

Valorisation des collections documentaires
Le Palazzetto Bru Zane encourage les institutions détentrices de collections documentaires liées au romantisme musical français à les valoriser et à en faciliter l’accès aux chercheurs et aux musiciens. Pour ce faire, des partenariats internationaux adaptés favorisent les chantiers de catalogage et les travaux de numérisation.

L'Équipe

Docteur Nicole Bru
présidente
CONSEIL D'ORIENTATION
Didier Voydeville
Luc Bourrousse
Gérard Condé
Thierry Fouquet
Michèle Roche
Emilio Sala
Andrea Simionato
responsable administratif
Viola Costantini
chargée d'administration
Alexandre Dratwicki
directeur scientifique
Étienne Jardin
responsable scientifique des publications et colloques
Sébastien Troester
responsable scientifique des éditions musicales
Marie Humbert
chargée de mission des éditions musicales
Baptiste Charroing
directeur du développement
Rosa Giglio
coordinatrice artistique
Elena Vignotto
responsable de production
Giulia Trevisanato
chargée de production et régisseur
Joséphine Kirch
chargée de production
Laura Stagetti
chargée de production
Katia Amoroso
responsable relations presse
Mathilde Guesdon
chargée de communication
Viviana Bianchi
coordinatrice marketing et développement du public à l'international
Anna Da Rozze
chargée des relations avec le public
Camille Merlin
coordinatrice éditoriale - département communication
Marianne Jugan
assistante éditoriale - département communication
Benoît Dratwicki
conseiller artistique
Carlos Céster
conseiller éditorial
Marie Grémont
assistante de production, Bru Zane France
Louise-Marie Mollard
communication
Remo Romano
webmaster