La Toison d’or
Tragédie lyrique (Paris, 1786)

CD
Vogel, Johann Christoph
Glossa | 2013

Contemporain de Mozart, Johann Christoph Vogel mourut – comme lui – prématurément. Tourné vers l’avenir, ce compositeur d’un naturel tourmenté aspira à prolonger la révolution lyrique entreprise par Gluck dans les années 1770. Créée en 1786 à l’Opéra de Paris, La Toison d’or témoigne de cette recherche d’un art expressif qui impose aux interprètes un engagement total et à la musique une intensité parfois insoutenable pour le public d’alors. L’héroïne, Médée, laisse éclater son désespoir avec les mêmes accents que celle plus tardive de Cherubini (1797). Rien d’étonnant à ce que Berlioz ait vu en Vogel l’un des pionniers du romantisme français.

Tracklist

CD 1

1- Ouverture 6:43

Acte premier

2- Récit : Où sommes-nous... (Hipsiphile, Arcas)

3- Air : Hélas ! À peine un rayon d’espérance... (Hipsiphile)

4- Chœur et récit : Des fiers taureaux de la Colchide... (Hipsiphile, Médée, Arcas, chœur de Jeunes Filles)

5- Gavotte

6- Chœur : Dans ces combats... (Deux Suivantes, chœur de Jeunes Filles)

7- Récit : Qu’entends-je ? Quel hymen ? (Hipsiphile, Médée)

8- Duo avec chœur : Quelle trahison ! Quel outrage ! (Hipsiphile, Médée, chœur)

9- Air : Grands dieux ! Pour une infortunée... (Hipsiphile)

10- Récit et air : Quoi ! Jason a formé les nœuds de l’hyménée... (Médée)

11- Marche

12- Récit et air : Nous triomphons, princesse... (Médée, Jason)

13- Récit : Pourquoi m’as-tu caché cet hymen... (Médée, Jason)

14- Scène et air avec chœur : Quelle férocité ! (Jason, chœur des Argonautes)

15- Récit : Que vois-je ? Quel objet... (Hipsiphile, Jason)

16- Air : Vous avez fait naître ma flamme... (Jason)

17- Récit : Quels sont donc les discours... (Hipsiphile, Jason)

18- Air et récit : Viens donc finir des jours... (Hipsiphile, Jason)

19- Scène avec chœur : N’abandonnons pas notre reine ! (Hipsiphile, Jason, chœur des Argonautes)

CD 2

Acte deuxième

1- Récit : Ma sœur, qui vous amène... (Médée, Calciope)

2- Air : Ah ! bannissez un funeste désir... (Calciope)

3- Récit : C’en est donc fait... (Médée)

4- Invocation magique : Ô nuit, dans ces forêts... (Médée)

5- Air : Des mers, vents orageux... (Médée)

6- Récit : Mais, hélas ! qui pourrait... (Médée)

7- Récit : Les éléments troublés... (Médée)

8- Tempête : Vois-tu blanchir les flots... (Hipsiphile, Jason, chœur des Argonautes, chœur de Matelots)

9- Récit : Ce jour sera marqué... (Hipsiphile, Médée, Jason)

10- Air et récit : Soleil, auteur de la lumière... (Médée, Jason)

11- Air et récit : Je suis venu chercher les palmes... (Jason, Médée, Hipsiphile)

12- Trio avec chœur : Oui ce fer va percer ton sein... (Hipsiphile, Médée, Jason, chœur des Argonautes)

13- Scène avec chœur : Ô crime épouvantable ! (Jason, choeur des Argonautes)

14- Marche lugubre : Allons lui préparer... (Jason, chœur des Argonautes)

Acte troisième

15- Scène avec chœur : Avancez ! Dans les airs... (Deux Suivantes de la Sybille, chœur de Suivantes)

16- Récit : Oui ce jour... (Médée, Calciope, chœur du Peuple de Colchos)

17- Air et récit : Ah ! ne me parlez plus... (Médée, Calciope)

18- Scène avec chœur : Ah ! si la pitié... (Médée, Calciope, chœur du Peuple de Colchos)

19- Invocation : Viens, ô divinité terrible... (Médée)

20- Récit : Quel hymen ! (La Sybille, chœur de Voix souterraines)

21- Air : Fuis ! Dérobe ta tête... (La Sybille)

22- Récit : Va, laisse-moi remplir... (Médée)

23- Air : La tristesse, la crainte et la rage... (Médée)

24- Scène avec chœur : Quoi, déjà dans les airs... (Médée, Jason, chœur des Argonautes)

25- Récit : Tout obstacle est détruit... (Médée)

26- Chœur, récit et scène : Quel triomphe ! (Médée, Jason, chœur des Argonautes)

27- Récit : Voilà donc le dessein... (Médée)