Itinéraire d'un chanteur à travers vingt années de correspondance, 1844-1864

Livres Ouvrages scientifiques
Jules Stockhausen
Geneviève Honegger
Symétrie

Livre broché | 17 x 24 cm | 45 € | 440 pages | ISBN 978-2-914373-68-5

Jules Stockhausen l’illustre baryton et pédagogue allemand, ne rejoint sa patrie d’élection qu’après un long cheminement. Élevé à Guebwiller (Haut-Rhin), il entre au Conservatoire de Paris en 1845, mais trouve en dehors de l’institution son véritable maître, Manuel García. Après avoir tenté sa chance en Angleterre, il se tourne vers la scène, en Allemagne puis à l’Opéra-Comique, pour se consacrer enfin à son répertoire de prédilection, le lied et l’oratorio, avec lequel il parcourt l’Europe. En 1863, il obtient la direction de la Société philharmonique et de l’Académie de chant de Hambourg. Telles sont les étapes que restituent ces vingt années de correspondance. Excellent épistolier, le jeune homme s’y montre un témoin avisé de la vie musicale et politique. Il dresse au fil de la plume nombre de portraits, savoureux ou sensibles : ses professeurs Louis Ponchard, François Habeneck et Manuel García ; Marietta Alboni, Jenny Lind ou Pauline Viardot, vedettes de la scène ; Joseph Joachim, Johannes Brahms et Anton Rubinstein, mais surtout Clara Schumann avec laquelle le chanteur donne d’innombrables concerts. C’est en même temps une invitation au voyage dans quelques hauts lieux de la musique, de la Société des concerts du Conservatoire à Exeter Hall, du Cirque des Champs-Élysées aux Fêtes musicales du Rhin, de Cologne à Leipzig, de Berlin à Vienne. Vie quotidienne, tournées harassantes, succès et découragements, tourments amoureux, le lecteur partage l’intimité d’un artiste passionné, aussi ambitieux qu’exigeant, dont la foi profonde s’associe à une haute idée de sa mission.

Geneviève Honegger Elle a été chargée de recenser les œuvres imprimées et manuscrites des compositeurs nés avant 1780, conservées en Alsace (inventaire du Patrimoine musical régional entrepris par le ministère de la Culture et de la Communication). Spécialiste de l’histoire musicale strasbourgeoise, elle a été commissaire de trois expositions et a publié plusieurs livres et de nombreux articles sur le sujet, notamment Sur les traces des musiciens célèbres à Strasbourg (Ardam, 1988) et Le Conservatoire et l’Orchestre philharmonique de Strasbourg (Oberlin, 1998).