Herculanum

Livre-disque Opéra français
Félicien David
BRUSSELS PHILHARMONIC
CHŒUR DE LA RADIO FLAMANDE
Hervé Niquet direction
avec Véronique Gens, Karine Deshayes, Edgaras Montvidas, Nicolas Courjal, Julien Véronèse
Collection « Opéra français » du Palazzetto Bru Zane
Volume 10
08/09/2015
2 CD - 159 pages

Si Félicien David doit sa notoriété au succès de l’ode-symphonie Le Désert (1844), c’est avec Herculanum (1859) qu’il entre dans le cénacle des compositeurs joués à l’Opéra de Paris. Cet ouvrage ambitieux lui vaudra en partie la Légion d’honneur et lui ouvrira les portes de l’Opéra-Comique et de l’Institut de France. Loin des volutes orientalisantes de ses partitions antérieures, Herculanum s’impose par la solidité de sa facture (vastes scènes au dramatisme soutenu), la diversité de son style (où perce l’influence de Verdi) et la variété de sa vocalité (présence d’un contralto colorature à la manière de Rossini). L’ouvrage sollicite également la veine du fantastique, très prisée depuis La Dame blanche de Boieldieu (1825) et Robert le Diable de Meyerbeer (1831). Mais ici, le surnaturel est mis au service d’un mysticisme ouvertement affirmé : la mise en scène de l’éruption du Vésuve permet à l’auteur d’offrir au public un spectacle grandiose et moral, présentant la décadence du monde antique et faisant la promotion du christianisme.

Sommaire du livre
Ralph P. Locke, Félicien David : une étoile plutôt qu’un satellite
Étienne Jardin, "Herculanum" dans la production de David
Hector Berlioz, Compte rendu de la création
Alexandre Dratwicki, "Herculanum" à l’heure des mutations du grand opéra français
Gunther Braam, La réception dans la presse contemporaine
Joseph Méry, À Lilia
Synopsis
Livret

Tracklist

CD 1

1- Introduction

Acte I

2- Gloire, gloire à toi (Nicanor, la Cour d’Olympia)
3- Oui, j’ai passé les mers (Olympia, Nicanor, la Cour d’Olympia)
4- Marche
5- Pour célébrer le jour (Nicanor)
6- Du sang ! Du sang ! (Olympia, Nicanor, la Cour d’Olympia)
7- Dans une retraite profonde (Lilia, Olympia, Hélios, Nicanor)
8- Votre Dieu, votre foi (Olympia, Nicanor)
9- Le monde est conquis (La Cour d’Olympia)
10- Quels sont les noms (Lilia, Olympia, Hélios)
11- Noble Hélios, en ton absence (Olympia, Hélios)
12- Réponds ! (Olympia, Hélios)
13- Tout est soumis à ma puissance (Olympia)
14- Déesse des plaisirs (Olympia, Hélios)
15- Buvons ! Buvons encore à la Reine ! (La Cour d’Olympia)
16- Les convives joyeux boivent (Olympia)
17- Bois ce vin que l’amour donne (Olympia, la Cour d’Olympia)
18- Hélios ! Obéis (Olympia, Hélios)
19- Dieu ! Quel monde nouveau (Olympia, Hélios, la Cour d’Olympia)
20- À toi, reine ou déesse ! (Olympia, Hélios)
21- Je veux aimer toujours (Olympia, Hélios, la Cour d’Olympia)
22- Malheur ! Malheur ! (Olympia, Nicanor, Magnus, la Cour d’Olympia)
23- Un ange m’apparut (Olympia, Nicanor, Magnus, la Cour d’Olympia)
24- Rions de ce prophète (Olympia, Nicanor, Magnus, la Cour d’Olympia)

Acte II

25- Prélude
26- Seuls, dans la nuit (Les Chrétiens)
27- Roi du ciel (Les Chrétiens)
28- Gardes ! Dispersez-la (Lilia, Nicanor)
29- Non, je ne puis souffrir (Lilia, Nicanor)
30- Toi chrétien ! (Lilia, Nicanor)
31- Oui, j’ai menti (Lilia, Nicanor)
32- Me voilà libre enfin (Lilia, Satan)
33- Je veux aimer toujours (Lilia, Hélios, Satan, Chœur)

CD 2

Acte III

1- Ô jour d’ivresse ! (La Cour d’Olympia)
2- Ce palais... ce festin (Olympia, Hélios)
3- Ô jour d’ivresse ! (La Cour d’Olympia)
4- Pas des Muses
5- Hélios !... Il est là... (Lilia, Olympia, Hélios, la Cour d’Olympia)
6- Je crois au Dieu (Lilia, la Cour d’Olympia)
7- Qu’on l’emmène (Lilia, Olympia, Hélios, Satan)
8- Suis-la donc (Lilia, Olympia, Hélios, Satan)
9- Parle, réponds, décide ! (Lilia, Olympia, Hélios, Satan)
10- Hélios ! Je t’appelle (Lilia, Olympia, Hélios, Satan)
11- Enfin tu crois à ma tendresse ! (Lilia, Olympia, Hélios, Satan, la Cour d’Olympia)

Acte IV

Premier tableau
12- Prélude
13- Oui, Satan est vainqueur (Satan)
14- Le proconsul ! (Satan, les Esclaves)
15- Amis, marchons ! (Satan, les Esclaves)
16- Allez, dans la nuit profonde (Satan, les Esclaves)

Deuxième tableau
17- Dieu ne m’a pas frappé (Lilia, Hélios)
18- Oui, j’ai mérité l’anathème (Lilia, Hélios)
19- Ah ! Malgré moi, j’oublie (Lilia, Hélios)
20- Mon Dieu ! Ce pardon qu’il demande (Lilia, Hélios)
21- Viens ! La mort, qui nous purifie (Lilia, Hélios)
22- Ah ! Malheur ! (Lilia, Olympia, Hélios, Satan, Magnus, le Peuple)
23- Ô terreur ! (Lilia, Olympia, Hélios, Satan, Magnus, le Peuple)
24- Eh bien ! S’il faut que dans ce jour (Lilia, Olympia, Hélios, Satan, Magnus, le Peuple)

Bru Zane Mediabase
Ressources numériques autour de la musique romantique française
La plateforme héberge des notices de présentation (personnes, œuvres ou thèmes) rédigées par des musicologues et des historiens en lien avec l’équipe du Palazzetto Bru Zane.