Aspects de l’opéra français de Meyerbeer à Honegger

Livres Ouvrages scientifiques
Curato da Jean-Christophe Branger, Vincent Giroud
Bizet, Georges
Bruneau, Alfred
Debussy, Claude
Hahn, Reynaldo
Massenet, Jules
Meyerbeer, Giacomo
Ravel, Maurice
Symétrie

Livre broché | 17 x 24 cm | 32 € | 248 pages | ISBN 978-2-914373-46-3

Ce volume constitue les actes d’un colloque sur l’opéra français de la fin du XIXe et du début du XXe siècles, tenu à l’université Yale au printemps 2004. Il y est question de Meyerbeer, Gounod, Bizet, Massenet, Bruneau, Hahn, Debussy, Ravel et Honegger mais aussi – en introduction – du thème général du néo-classicisme qui, dans la période considérée, affecte certains ouvrages de Gounod, Massenet ou encore Hahn, ceci bien avant le courant néo-classique postérieur illustré par Stravinski et Diaghilev. Les approches proposées sont de nature très différente et témoignent, en quelque sorte, de la diversité générique de l’opéra français : étude génétique (Carmen, Hérodiade et La Chute de la maison Usher), présentation d’œuvres oubliées (La Carmélite), étude de la réception d’un opéra (L’Africaine), relation entre compositeur et chanteur (Georges Bizet et Célestine Galli-Marié ; Alfred Bruneau et Marie Delna), analyse thématique et musicale (L’Heure espagnole) ou bien encore lecture socio­historique (Antigone).

Jean-Christophe Branger, agrégé et docteur en musicologie, est maître de conférences au département de musicologie de l’université de Saint-Étienne. Ses travaux portent sur l’opéra français sous la Troisième République et, plus particulièrement, sur l’œuvre de Jules Massenet. Vincent Giroud Ancien élève de l’École normale supérieure, diplômé d’Oxford et docteur en littérature comparée, Vincent Giroud est professeur à l’université de Franche-Comté et a enseigné notamment à l’université Yale, où il a également exercé les fonctions de conservateur des livres et manuscrits modernes à la Beinecke Library.