bru-zane.com

00:50
Compositeur
Interprète
Mouvements

Roberto Prosseda

Pensées pour piano

Formé au piano par sa mère, Gounod a consacré une cinquantaine de pièces à cet instrument qu’il considérait avant tout comme un support pour la voix. Hommages à Mendelssohn, qui fut le premier à employer ce titre, les Romances sans paroles forment autant de « pensées pour piano » selon les termes du compositeur. À vocation pédagogique, les Six Préludes et fugues constituent une introduction au Clavier bien tempéré de Bach, qui fut l’un des modèles de Gounod, comme de bon nombre de ses contemporains. Les Six Pièces pour piano furent réunies dans un même recueil après la mort de Gounod. Ce dernier y cultive aussi la veine du pastiche : de Mozart (« Royal-Menuet ») à Schubert (« Le Bal d’enfants »), il offre aux jeunes pianistes une palette de références musicales.

Charles GOUNOD : La Veneziana
Felix MENDELSSOHN : Lieder ohne Worte op. 19 n° 6
Gioachino ROSSINI : Péchés de vieillesse
Charles GOUNOD : Méditation sur le 1er Prélude de S. Bach / Impromptu / Marche funèbre d’une marionnette
Gioachino ROSSINI : Péchés de vieillesse
Charles GOUNOD : Romances sans paroles