Fantaisies à quatre mains

Musique légère Palazzetto Bru Zane
mar. 16 octobre 2018
19.30
Palazzetto Bru Zane, Venise
Caisse de résonnance de la production contemporaine dans les salons bourgeois, le piano a généré une production éditoriale pléthorique au cours de la période romantique. On ne rejoue pas les opéras d’Offenbach chez soi uniquement dans des réductions pour piano et chant, on se procure également des arrangements pour piano seul ou – quand plusieurs pianistes résident au foyer – pour piano à quatre mains. On sélectionne alors les passages les plus prisés du public pour les aménager en fantaisie. Cette pratique de sociabilité n’était pas réservée aux jeunes filles de bonne famille : de grands noms comme ceux de Gabriel Fauré et André Messager s’amusaient à transcrire les passages des opéras de Wagner pour le salon aristocratique de Mme de Saint-Marceaux. Concert retransmis en direct sur Bru Zane Classical Radio : classicalradio.bru-zane.com
Lidija et Sanja Bizjak piano à quatre mains